La vie secrète d’une mère indigne – Fiona Neill

Dans La vie secrète d’une mère indigne, Lucy est bien loin de ressembler à Mère-parfaite N°1 ou Mère-efficace. Au contraire elle est plutôt du genre à ne plus savoir ce qu’elle fait de ses affaires, et à accompagner ses enfants à l’école en pyjama. Rien ne va aller en s’arrangeant quand elle va commencer à avoir des vues sur Père-au-foyer-sexy.

Voilà qu’en ce mois de janvier 2019, j’ai déjà terminé cinq livres. Certes ce ne sont pas des pavés tellement gros que l’on pourrait caler une porte avec. Mais pour une personne qui ne lisait rien d’autre que des livres pour enfants depuis plusieurs mois c’est une sacrée prouesse. Pourvu que ça dure !

Parmi les lectures de cette nouvelle année, il y a eu La vie secrète d’une mère indigne, de Fiona Neill. Je ne cacherais pas que le terme « mère indigne » est ce qui m’a attiré en premier vers ce livre. Bien que je fasse partie des représentants des parents d’élèves, que je me porte volontaire dès que possible pour les sorties scolaires et que j’organise des goûters entre copains pour Loulou. Je suis bien loin du stéréotype de la mère parfaite. Je suis du genre à me lever en retard à peu près tous les matins, et à remettre ça sur le dos de mon fils qui bien sûr ne se prépare jamais assez vite. Heureusement pour moi j’ai fait le choix de n’avoir qu’un seul enfant, qui est désormais autonome pour s’habiller et prendre son petit déj.

Semble-t-il que je sois dans une période « roman feel-good » également. Alors même que je suis d’ordinaire attiré par des ouvrages plus durs, à l’instar de Torey Hayden ou Toni Maguire. Mes lectures de ces derniers jours sont plus légères et chargées de positivisme. Il faut bien avouer que lire les galères d’une mère au foyer, en déculpabilisera sûrement plus d’une.

La vie secrète d'une mère indigne - Fiona Neill - Envies et Blabla

La vie secrète d’une mère indigne est-elle palpitante ?

En lisant le résumé sur la 4e de couverture, on apprend que Lucy, bien loin du stéréotype de la mère parfaite incarné par les autres mamans de l’école, en pince pour un parent d’élève. Une situation cocasse qui peut donner lieu à de nombreux rebondissements. Ce qui se confirme au fil de la lecture. Il arrive tellement d’événements improbables à Lucy, qu’on peut se demander comment elle arrive à survivre à ses journées de mère au foyer. Fort heureusement pour elle, le ridicule ne tue pas.

Cependant il m’a quand même été difficile de vraiment entrer dans l’histoire. Hormis le fait qu’on apprend assez rapidement qu’elle a un faible pour Père-au-foyer-sexy. Il faut s’accrocher à la lecture avant de découvrir qu’elle est cette mystérieuse vie secrète. Au début j’ai cru qu’il s’agissait en fait juste de ce petit béguin … grosse déception. En fait non, le coup de cœur s’avère réciproque, mais plutôt platonique.

Il faut aussi dire que Lucy et Père-au-foyer-sexy sont mariés chacun de leur côté. Cette attirance pourrait leur coûter cher, si elle venait à se concrétiser. D’ailleurs l’histoire tourne beaucoup autour de Lucy et de son mari Tom. Parents de 3 enfants, ils sont diamétralement opposés. Alors qu’elle est plutôt du genre désorganisé et tête en l’air, lui est complètement maniaque. Ils incarnent parfaitement l’adage, les contraires s’attirent.

La vie secrète d'une mère indigne - Fiona Neill - Envies et Blabla

Un roman à la limite du Vaudeville

Les situations rocambolesques à répétition qui surviennent dans la vie de Lucy m’ont paru démesuré. Et ce qui aurait pu être drôle, fini par ne plus l’être. J’ai même eu de la peine pour cette femme qui avait une brillante carrière devant elle, et finit par se complaire dans sa vie de famille sans saveur.

Lorsque j’ai enfin réussi à me plonger dans l’histoire parce qu’il se passait des événements croustillants, la lecture de La vie secrète d’une mère indigne était déjà bien avancée. Au final ce n’est même pas la vie de Lucy en elle-même qui devient intéressante. Mais tout ce qui se passe autour d’elle, complètement malgré elle. Les personnages qui gravitent autour d’elle se retrouvent plus liés qu’il n’y paraît. On finit par assister à des scènes proches du vaudeville de théâtre. Où les chemins se croisent et créent des situations embarrassantes.

A la fin de l’ouvrage j’ai eu comme un goût d’inachevé. Il m’aura fallu du temps pour me mettre dans le bain, pour accrocher à l’histoire. Quand celle-ci est enfin devenue intéressante je touchais déjà du doigt les dernières pages. J’aurais bien troqué quelques événements sans grand intérêt contre un peu plus de la vie de Lucy après le dénouement final. C’est un peu comme dans un film où tout fini bien, mais un peu trop facilement. On aimerait bien rester encore un peu avec les personnages, pour savoir qu’elles seront leur vie d’après.

Si vous avez déjà lu La vie secrète d’une mère indigne, n’hésitez pas à me laisser votre avis en commentaire. Que lisez-vous en ce moment ?

La vie secrète d'une mère indigne - Fiona Neill - Envies et Blabla

YOU MIGHT ALSO LIKE

Leaver your comment