Wonder Woman: une naïveté héroïque

Un corps de rêve, une chevelure toujours impeccable, et des supers pouvoirs, voici les ingrédients pour avoir une belle Wonder Woman. Le film, sorti le 7 juin dernier, retrace les faits qui ont conduit cette super héroïne à devenir celle présente dans l’esprit de tous.

C’est une facette de ma personnalité que vous ne connaissez peut-être pas, mais j’adore les super-héros. Marvel ou DC Comics, j’ai mes chouchous dans les deux familles. Je dois bien avouer que j’ai un petit faible pour le costume de Wonder Woman 😛 . Puis une femme avec des supers pouvoirs cela fait carrément rêver lorsque l’on est maman, femme et chef d’entreprise (ok, il y a que moi dans l’entreprise ^^).

Mais ne nous attardons pas sur les goûts vestimentaires de Wonder Woman. Le sujet de cet article étant le film retraçant les débuts de cette héroïne de choc, selon Patty Jenkins.

C’était avant qu’elle ne devienne Wonder Woman, à l’époque où elle était encore Diana, princesse des Amazones et combattante invincible. Un jour, un pilote américain s’écrase sur l’île paradisiaque où elle vit, à l’abri des fracas du monde. Lorsqu’il lui raconte qu’une guerre terrible fait rage à l’autre bout de la planète, Diana quitte son havre de paix, convaincue qu’elle doit enrayer la menace. En s’alliant aux hommes dans un combat destiné à mettre fin à la guerre, Diana découvrira toute l’étendue de ses pouvoirs… et son véritable destin. (Allociné)

Wonder Woman, une femme à la fois téméraire et fragile

Si je devais décrire en quelques mots l’aspect général du film, se serait « Des scènes de combats époustouflantes, et de magnifiques ralentis sur la sublime Wonder Woman en action ». Qu’on se le dise, Gal Gadot est excessivement belle, et le costume de Wonder Woman ne gâche rien. Elle a quand même dû avoir un peu froid pendant le tournage ^^.

Les couleurs métallisées, bien moins flashy et patriotique que le modèle d’origine, de ce costume me font penser au dernier en date de Superman. Ce qui donne à l’un et à l’autre une apparence plus moderne. Alors même que le film Wonder Woman se déroule à une époque semblable à celle de la seconde guerre mondiale.

Hors mis le sexisme ambiant, ce qui m’a le plus marqué est la naïveté de Diana. Elle a grandit dans le secret de sa véritable destinée, et c’est sa détermination naturelle qui l’a poussé au combat. Au point de rejoindre l’inconnu, pour se mettre au service de la paix dans ce dernier. Cette naïveté sera d’ailleurs sa force, car elle n’a pas peur d’aller au combat pour ce en quoi elle croit. Mais cette facilité d’action rend parfois le film trop léger, et l’éternelle naïveté de Diana Prince casse la cadence et l’envergure du personnage.

Wonder Woman reste un film très agréable à regarder. Avec une morale qui nous ramène plus que jamais à l’actualité: l’Amour l’emportera toujours, même si certains sacrifices s’imposent. Il a d’ailleurs beaucoup plu à Loulou, qui a tenu les 2h20 et demande déjà à le revoir. C’est lors des scènes de combats, que nous avons vu en 3D, qu’il a été le plus emporté. Si vous lui demandez son avis, il vous dira « qu’il a beaucoup aimé parce que c’était trop bien, surtout quand elle a réussi à porter le tracteur ». Pour la traduction le tracteur était en fait un char d’assaut ^^.

Est-ce que comme Loulou vous avez beaucoup aimé Wonder Woman ?

4 Comments :

  1. Je n’ai pas encore vu le film et je ne sais pas si je le verrai au cinéma mais il me tente bien!

    1. Juste parce que c’est Wonder Woman il est à voir au moins une fois 😉


  2. coucou ! je n’ai pas vu le film mais après je ne suis pas fan de l’univers Marvel XD donc pas sur que j’aime (et en plus je n’aime pas les films d’action ^^’)

    1. Je confirme parce que Wonder Woman c’est DC Comics 😜
      Et c’est de la baston bien comme il faut … avec un peu d’amour quand même ^^


Laisser un commentaire :

* Your email address will not be published.

A propos

loulou bisou maman enviesetblabla

Bienvenue dans le carnet de rêves d'une jeune maman ayant plein d'envies qui ne peuvent toutes être assouvies.

Shopping addict ultra frustrée par une situation financière peu glorieuse, je bave devant toutes les merveilles que je ne peux acquérir.

Même si mon banquier voit rouge, ma vie est en couleur et j'ai voulu m'offrir un nouvel espace de jeu où mes rêveries et mon quotidien cohabiteront.

Les pieds sur terre et la tête dans les nuages, je vous invite dans mon voyage entre rêve et réalité, où la femme et la maman que je suis vous servirons de guide.

J'adore recevoir des cartes postales:

enviesetblabla@gmail.com

* Your email address will not be published.