Vouloir être la maman d’un seul enfant

Il est coutume de dire que l’amour d’une maman ne se divise pas, il se multiplie. Ce qui lui permet d’avoir plusieurs enfants, et de les aimer tous aussi fort. Mais est-ce un don universel que toutes les mamans portent en elles ? Aujourd’hui je suis la maman d’un seul enfant, et je n’ai pas envie que cela change.

Là, tout de suite, maintenant, je suis à l’approche de mes 29 ans. Autant dire que la trentaine arrive à grands pas. Je suis aussi maman d’un petit garçon de 5 ans, qui n’est plus si petit. Passez tout cela au mixeur, et vous obtiendrez la fameuse question « C’est pour quand le deuxième ?« .

Ma première réaction serait de dire JAMAIS. Sauf qu’on ne sait pas ce que la vie nous réserve. Ce n’est pas ma copinaute Une souris bleue qui vous dira le contraire, suite à l’annonce d’un bébé surprise, après trois beaux garçons.

Vouloir être la maman d'un seul enfant - Envies et Blabla

Assumer pleinement de vouloir être la maman d’un seul enfant

Mon rêve de petite fille était d’avoir deux enfants. Je m’amusais souvent à dire que je voulais des jumeaux : un garçon et une fille, comme cela c’était fait. Puis j’ai rencontré celui qui partage ma vie, et qui était déjà papa d’un petit garçon. Ensuite, à notre plus grande surprise, Loulou est entré dans nos vies.

Même si trouver ma place dans la vie d’un jeune garçon qui n’est pas le mien est souvent compliqué, j’ai les deux enfant que je voulais. L’affectif que je porte à Loulou n’est pas le même que pour son frère, pourtant ma vie est construite autour d’eux. Nos envies de vacances, de maison rien qu’à nous, l’organisation de notre vie, tout est basé sur le schéma familial d’un couple avec deux enfants.

Mais pour en revenir aux affects, je ne sais pas donner autant à l’un qu’à l’autre. Tout comme je ne veux pas apporter à un nouvel enfant l’attention et les sentiments que je réserve à Loulou. Dit comme cela, mes mots et mes pensées peuvent sembler violents. Pourtant, il n’y a pas si longtemps, j’étais sur le canapé en train de faire un câlin à Loulou. J’ai tenté de m’imaginer ce moment complice avec un second enfant. Cela m’a été impossible. Je n’ai absolument pas la volonté de multiplier, diviser, soustraire, additionner l’amour que je porte à mon fils.

Un enfant cela ira, merci !

Je n’ai jamais caché que Loulou a un caractère bien trempé. Avec des périodes plus compliquées que d’autres, comme pour tous les enfants. Ce qui ne m’empêche pas d’être une maman super fière. En toute non-objectivité, j’ai la chance d’avoir un petit garçon sociable, qui sait ce que qu’il veut et comment l’obtenir, sans pour autant être un requin. A priori je ne suis pas trop nul dans mon rôle de maman, ce qui ne devrait pas être un frein pour réitérer l’expérience.

La problème ne semble pas non plus venir de ma grossesse qui s’est déroulée à merveille. Jamais malade, debout jusqu’au dernier jour, mon agité du bocal (petit nom attribué à Loulou qui était déjà plein d’énergie) est arrivé deux jours avant la date prévue. En revanche, je dois bien avouer que si je devais avoir un autre enfant j’aurais peur de ne pas revivre une grossesse aussi parfaite.

Le feeling passe aussi très bien avec les enfants des autres. A l’école les petits m’adorent. Il faut bien avouer que je suis la seule maman à se pointer déguisée à Noël et lors de la kermesse. Tout comme je suis toujours en demande de passer du temps avec les tous petits qui m’entourent. Comme ma nièce que je vois trop peu, ou les jumelles de ma copine que je pourrais croquer. D’ailleurs ces petites princesses que j’adore pourraient me donner l’envie d’avoir une fille. Pourtant rien y fait, je suis la maman d’un seul enfant, un point c’est tout.

Vouloir être la maman d'un seul enfant - Envies et Blabla

Des projets qui passent avant toute envie d’enfant

Mon petit garnement fait des progrès de semaine en semaine, et prévoit déjà de quitter un jour sa maman (mais pas trop loin, la pub Ikea l’a un peu trop marqué). Même s’il n’est pas simple de voir son enfant grandir, cela me permet aussi de penser à moi.

Après avoir dû stopper mes études de psychologie, suite à la naissance de Loulou, j’ai enfin trouvé un autre univers qui me passionne. Ma nouvelle vie de rédactrice web débute plutôt bien, alors je n’ai pas du tout envie de lâcher cela pour retourner vers les couches et les nuits blanches. D’autant que ce nouveau métier me permet aussi de faire des projets à plus ou moins longs termes. Comme pouvoir partir en vacances plus souvent que tous les 7 ans ^^, ou mieux encore, pour déménager dans une maison … avec un jardin pour les enfants déjà présents.

D’ici que tous ces beaux projets se concrétisent, Loulou et son frère auront encore bien grandit. Pas sûr alors que l’envie d’avoir un autre enfant me vienne un jour. Ce n’est pas pour autant que mon fils quasi-unique s’en portera plus mal. Il n’a même jamais été demandeur d’un petit frère ou une petite sœur.

Maintenant que vous savez tout sur mon envie d’être la maman d’un seul enfant, dites m’en plus sur vous. Combien de minis vous animent votre foyer ?

Vouloir être la maman d'un seul enfant - Envies et Blabla

17 Comments :

  1. Ahah tout à fait : ne jamais dire jamais 😘 Mais heureusement que tout le monde n’a pas 3 enfants ou plus sinon la Terre serait surpeuplée 😜 Suis tes envies 😘😘

    1. Si en plus je fais un geste pour la planète et l’humanité j’ai tout bon 😛


  2. Pour ma part, il n’y a qu’une Louloutte de 20 mois à la maison et il n’y en aura pas d’autres. Ce n’est pas un vrai choix de ma part car j’aurais aimé avoir deux enfants mais pour différentes raisons, Papounet et moi avons pris cette décision. En tout cas, je peux tout à fait comprendre le tien et te souhaite que personne ne tente de te faire changer d’avis. Je trouve cela insupportable, chacun fait ce qu’il veut !

    1. Celui ou celle qui souhaiterait me faire changer d’avis à intérêt d’être coriace ^^
      Merci pour ton commentaire 😉


  3. Kay

    J’ai bientôt 31 ans et un loulou de 11 ans mais surtout absolument pas envie d’en avoir un deuxième. Je suis super bien comme ça et lui aussi !
    Mais pas facile de subir (et résister ) à la pression de la famille, de la société (« Il doit s’ennuyer », « n’avoir qu’un seul enfant, c’est égoïste… fait lui un petit frère…  » blablabla).
    Éclate toi avec ton loulou, c’est le principal 😉
    Bises

    1. C’est rassurant de savoir qu’on est pas seule … on résistera 😛


  4. Je partage également ce point vue, j’ai aussi écrit un article sur mon blog. À la base, je n’en voulais pas puis j’ai rencontré mon mari et j’ai eu envie d’un seul … comme toi grossesse et accouchement parfait et aujourd’hui je suis la maman d’une adorable fille et je n’ai pas changé d’avis : elle sera fille unique.
    Tout le monde pense que je changerai d’avis mais pour moi et mon mari c’est acté. Je n’écoute plus les remarques des autres depuis longtemps, j’ai la chance de savoir ce que je veux et d’assumer mes choix.

    1. A croire que le monde sait tout mieux que nous sur nos envies 😜


  5. Coucou à toi !
    Je ne suis pas encore maman, mais il est vrai que ton envie des jumeaux, c’est un peu ce qui était dans ma tête étant petite. Bref, quoi qu’il en soit, je me suis toujours dit que j’aimerais avoir deux enfants, mais pas d’un âge super proche par contre. Et finalement en lisant ton article… Il est vrai que partager son amour, je ne sais pas ce que ça donnerai. Je pense qu’une fois le premier bébé venu ce sera à ce moment que le temps de décision se fera, sauf si…surprise la décision n’est pas respectée haha.
    Article intéressant en tout cas, ça m’a fait réfléchir à la question.

    1. Nos envies se forgent au fil de nos vies et des situations. Pour ce qui est des enfants on ne peut pas faire de plan sur la comète 😉


  6. Maman d’un seul enfant, un petit gars de 6 ans. Un choix depuis le début mais la société est toujours jugeante je trouve à ce niveau! Il faut être dans la « norme » 1 c’est trop peu, 2 idéal et 3, c’est trop! bref, que chacun regarde chez soi. Bien du bonheur dans ton foyer et contente de voir (enfin) des mamans d' »unique » 🙂 (me sentais seule)

    1. Merci beaucoup, et bienvenue au club 😛
      Quoi que l’on fasse il y aura toujours des personnes pour faire des remarques. Vivons pour nous, et soyons heureux avec notre enfant unique … et tous ses copains ^^


  7. fatou

    Personne ne peut juger le choix des femmes concernant le nombre d enfants souhaités
    néanmoins il faut admettre qu un enfant unique c est assez triste
    je suis maman de deux filles, certes c est difficile d élever deux enfants mais quand je vois mes filles se faire des bisous je suis super heureuse et super fier de moi

    1. Loulou n’est pas complètement enfant unique puisqu’il a un grand frère, même s’il ne vit pas tous les jours avec nous. Pour ce qui est de bisous entre ces deux là on repassera ^^
      J’ai la chance de très bien m’entendre, voir d’être amie, avec les mamans de ses copains et copines. Il est enfant unique sur le papier, mais n’est jamais vraiment seul. 😉


  8. Un article qui fait sens, cela fait du bien de ne pas être seule avec cette idée. Mais à chaque fois les réactions des personnes sont :  » tu dis ça mais tu verras… »  » pourquoi 1, deux c’est mieux ?…  »
    Merci en tout cas pour ton article !

    1. Merci pour ton commentaire.
      Depuis la publication de cet article on m’a même dit que c’est égoïste de ma part. Et bien je préfère être égoïste et heureuse avec mon fils unique 😉


  9. […] vous avoir expliqué pourquoi je veux être la maman d’un seul enfant. Voici que, sans crier garde, j’écris noir sur blanc que je ne veux plus être mère. Vous […]


Laisser un commentaire :

* Your email address will not be published.

A propos

loulou bisou maman enviesetblabla

Plutôt blog famille ou blog lifestyle ? Qu'importe la catégorie puisque je suis à la fois femme et maman, d'un Loulou de 5 ans. Parfois plus l'une que l'autre, mais jamais maman sans être femme ou femme sans son coeur de maman.

Avant tout exutoire, cet espace est aussi lieu de partage. J'allie mon amour pour l'écriture et mon envie de m'ouvrir au monde. C'est avec passion que chacun des articles publiés sont réalisés, pour que tous ressentent une part de celle que je suis à travers mes écrits. Mais aussi pour inviter les passants à rester un peu, et à intégrer la discussion.

Petite fille je rêvais d'avoir ma librairie pour dévorer tous les livres du monde, et pourquoi pas en écrire un à mon tour. Aujourd'hui j'écris pour les autres grâce à la rédaction web, dont j'ai fait mon métier depuis plusieurs mois. De quoi allier toutes mes passions pour être une femme et une maman accomplie.

J'adore recevoir des cartes postales:

enviesetblabla@gmail.com

* Your email address will not be published.