Robinson Crusoe devait être freelance

Etre freelance c’est pouvoir gérer son emploi du temps comme on l’entend. C’est aussi pouvoir travailler de chez soi … en pyjama. Mais la vie de freelance est-elle vraiment aussi parfaite qu’elle n’y parait ? 

Cela fait déjà plus d’un an que je suis en freelance. C’est un choix qui avait été mûrement réfléchi. Je savais dans quoi je m’embarquais. Pour rien au monde je ne changerais cela. Pourtant il y a des périodes qui sont plus difficiles à gérer que d’autres. Notamment pour des raisons financières, car je n’ai pas des revenus fixes, et qu’ils sont parfois très bas. Etre indépendant a de nombreux avantages. Mais aussi des défauts qui pèsent dans la balance.

Robinson Crusoe devait être freelance - Envies et Blabla

Etre freelance vs ce que les autres en pensent

Etre freelance c’est aussi entendre le discours des autres qui doutent de notre travail. Plus précisément qui doutent que l’on travaille vraiment. Lorsque l’on travaille chez soi, on devrait être capable de gérer vie pro et vie perso les doigts dans le nez. Pour certaines personnes il semble inconcevable que notre domicile ne soit pas impeccable. Après tout vue qu’on passe notre journée dans le canapé, ou à faire des stories sur Instagram, on a bien le temps de récurer les chiottes familiales.

En effet je n’ai pas de trajets à faire, ce qui est un gain de temps considérable. En revanche je ne suis pas encore un poulpe. Même si parfois je ne serais pas contre une paire de bras supplémentaire. Lorsque je suis devant mon écran à répondre aux mails ou à écrire un article, j’ai un peu de mal à passer l’aspirateur ou à plier le linge en même temps.

Il en est de même pour la gestion de l’emploi du temps. C’est une des raisons pour lesquelles j’ai choisi d’être freelance. J’avais des horaires où je voyais trop peu mon fils. Car il était à l’école quand j’étais à la maison, et à la maison quand je partais travailler. Sans oublier que je travaillais le samedi, quasiment toute la journée. Je voulais être disponible pour Loulou. Donc je ne travaille quasiment pas le mercredi, et encore moins le week-end. Une fois qu’il rentre de l’école, il m’arrive de me mettre encore devant mon ordinateur mais je suis disponible s’il a besoin. Nombreuses sont les personnes qui ne retiendront que cela.

Pourtant avoir un emploi du temps flexible impose d’avoir une organisation qui favorise la productivité. Sachant que je suis humaine, il m’arrive d’avoir des journées où je n’ai pas envie. Alors oui je peux m’autoriser un après-midi canapé ou sortie. Mais le travail lui doit être fait dans les temps. Ce qui implique du travail en soirée, ou quelques heures piquées sur le week-end. Il en est de même en cas d’enfant malade, ou pendant les vacances scolaires.

Robinson Crusoe devait être freelance - Envies et Blabla

Quand vie de freelance rime avec solitude

Etre freelance, autrement dit être son propre patron, c’est n’avoir de compte à rendre à personne … ou presque. Si on néglige notre travail c’est aux clients qu’il va falloir rendre des comptes. Au risque de ne pas rester chef d’entreprise bien longtemps.

C’est aussi ne pas risquer de tomber sur des collègues avec qui le feeling ne passent pas. Pourtant à force de travailler seul chez soi, on frôle l’envie d’avoir un collègue antipathique. Je n’en suis pas encore là, parce qu’il faut quand même se le farcir le pénible. En revanche, il m’arrive de me sentir seule. Même le chat n’est pas à l’écoute. Elle préfère dormir toute la journée dans le lit du petit. En revanche, je suis quand même arrivé au stade où je parle à mes plantes. HELP !!

Récemment on m’a suggéré d’aller dans un espace de coworking. Malheureusement je vis dans une petite ville où il n’y a pas ce genre d’espace de travail. Pour parer à cette solitude je peux compter sur mes copines virtuelles. Enfin elles existent en vrai ! Je vous rassure je n’ai plus d’amis imaginaires. Mais à défaut de pouvoir les voir régulièrement. Heureusement il y a les moyens de communications 2.0. Sauf que papoter ou travailler, il faut choisir. Ce qui nous ramène au point précédent. Alors s’il y a des esprits, non frappeurs de préférence, qui passent dans le coin, j’ai de la place à la maison.

Comme Robinson Crusoe je me sens souvent perdu sûr une île au beau milieu de l’océan. A devoir faire face aux dangers de la vie de freelance. Mais heureusement la balance pencha davantage vers le positif. Et pour vous, être freelance c’est quoi ?

 

Robinson Crusoe devait être freelance - Envies et Blabla

1 Comment :

  1. […] mes temps de pause pour être plus productive dans mes tâches ménagères. Parce qu’être freelance et travailler chez soi ne veut pas dire être une fée du […]


Laisser un commentaire :

* Your email address will not be published.

A propos

loulou bisou maman enviesetblabla

Plutôt blog famille ou blog lifestyle ? Qu'importe la catégorie puisque je suis à la fois femme et maman, d'un Loulou de 5 ans. Parfois plus l'une que l'autre, mais jamais maman sans être femme ou femme sans son coeur de maman.

Avant tout exutoire, cet espace est aussi lieu de partage. J'allie mon amour pour l'écriture et mon envie de m'ouvrir au monde. C'est avec passion que chacun des articles publiés sont réalisés, pour que tous ressentent une part de celle que je suis à travers mes écrits. Mais aussi pour inviter les passants à rester un peu, et à intégrer la discussion.

Petite fille je rêvais d'avoir ma librairie pour dévorer tous les livres du monde, et pourquoi pas en écrire un à mon tour. Aujourd'hui j'écris pour les autres grâce à la rédaction web, dont j'ai fait mon métier depuis plusieurs mois. De quoi allier toutes mes passions pour être une femme et une maman accomplie.

J'adore recevoir des cartes postales:

enviesetblabla@gmail.com

* Your email address will not be published.

error: Ce contenu est protégé !