Etre freelance avec un enfant, ce n’est pas si simple

Si on me demande pourquoi j’ai choisi d’être mon propre patron, c’est avant tout pour une question d’emploi du temps. Mais être freelance avec un enfant ce n’est pas tous les jours facile à gérer.

En effet, prévoir mon planning comme bon me semble permet d’accorder du temps à mon fils. Je suis là pour le conduire et aller le chercher à l’école. Depuis que je suis rédactrice web, j’ai aussi fait le choix de ne plus travailler le week-end.

Sur le papier cela semble trop bien, et beaucoup me diront que je suis chanceuse. Mais en réalité c’est une organisation faite d’imprévus et de périodes difficiles à gérer.

Etre freelance avec un enfant, ce n'est pas si simple - Envies et Blabla

Les aléas de la vie de freelance avec un enfant

Toutes les mamans le diront, avoir un enfant malade c’est vraiment la tuile. Avec un peu de chance il va dormir toute la journée. S’il est en mode pot de colle le rythme risque d’être ralenti, mais travaillez de chez soi est tout à fait possible. En revanche, avoir un enfant en pleine forme quand on travaille chez soi peut vite devenir compliqué.

Cet été Loulou a été au centre pendant deux semaines, en plus des deux autres semaines de vacances ensemble et de celle chez sa tata. Le reste du temps il était à la maison, plus énergique que jamais. Je ne compte plus le nombre de « maman ! » que j’ai entendu résonner dans l’appartement. « Tu peux jouer avec moi ? » « On peut aller à la piscine ? » Autant dire qu’il est quasi impossible de travailler quand Loulou est dans les parages. Alors quand on est freelance c’est à prendre en compte quand on organise l’emploi du temps. Mais c’est aussi un manque à gagner, car lorsque l’on est indépendant il n’y a pas de congés payés.

Etre freelance avec un enfant, ce n'est pas si simple - Envies et Blabla

La culpabilité de la maman freelance

Etre à la maison pour travailler, faire un métier qui me plait est une véritable chance. A me lire, on pourrait croire que tout va bien tant qu’il n’y a pas d’enfant à proximité. Alors j’ai le choix entre passer pour une mère indigne assumée ou révéler ma culpabilité de maman. Parce qu’être freelance tout en étant maman impose de faire des choix délicats. Comme celui de confier son enfant à un tiers. Autant dire que c’est l’hôpital qui se fout de la charité. Après avoir dit qu’être freelance me permet d’être disponible pour mon fils, j’annonce que j’ai besoin d’autrui pour garder mon fils.

Pour cette nouvelle année scolaire, l’école de Loulou revient au rythme à 4 jours. Ce qui signifie que moi aussi je n’aurais que 4 jours plein pour travailler. Le mercredi je vais devoir faire au rythme des activités et des humeurs de Loulou.

Etre freelance avec un enfant, ce n'est pas si simple - Envies et Blabla

« Elle travaille seulement 4 jours et ose se plaindre ? » Pour vivre de mon activité et rendre mes articles dans les temps, encore faut-il que je ne perde pas une minute chaque semaine. C’est pourquoi j’ai fait le choix de mettre Loulou à la cantine tous les jours. Alors même que je serais à la maison … à 5 minutes de l’école. C’est sincèrement une décision qu’il m’a été difficile de prendre. Mais au final être freelance avec un enfant, c’est comme être maman et salariée. Il faut parfois faire passer le travail avant ses enfants. Ce qui permet aussi de profiter pleinement des moments qui leurs sont consacrés.

Ce n’est pas parce que l’on est chez soi que l’on ne travaille pas. On a juste la chance de ne pas avoir de trajet à faire. Tout comme pouvoir gérer son emploi du temps comme on l’entend ne permet pas de faire tout et n’importe quoi. Etre freelance impose d’avoir un cadre pour travailler correctement, et dans les temps.

Etre freelance avec un enfant, ce n'est pas si simple - Envies et Blabla

4 Comments :

  1. Jul

    Très bon article. J’aimerais aussi être rédactrice web. Peux tu me dire quel cursus tu as suivi ? Quelle formation ? Merci

    1. Merci 😉
      J’ai un cursus universitaire qui n’a rien à voir avec la rédaction, puisque j’ai une licence de psycho.
      Après je suis autodidacte, je regarde beaucoup ce qui se fait, et apprend à force de rédaction pour le blog, entre autres. Il semblerait que par chance je ne sois pas trop mauvaise à l’écrit ^^


  2. Exactement !
    Et encore, je trouve même que c’est pire d’être freelance et de travailler chez soi parce qu’en général les gens te culpabilisent… Bah oui, tu es à la maison donc tu ne travailles pas non ?
    Etre freelance signifie, pour moi, pouvoir gérer et adapter son emploi du temps, certes, mais aussi ne pas compter ses heures de travail et devoir prendre sur soi pour se créer et prendre les décisions en conséquence. J’ai eu le même dilemme que toi pour la question de cantine et j’ai tout bêtement interrogé les enfants… Soit ils ne vont pas à la cantine et je finis mon travail très tard… Je dispose donc de moins de temps avec eux, soit ils y vont et après l’école, maman est avec eux ! Ils ne se sont pas posés de question…

    1. En effet je lui ai expliqué à Loulou que s’il mangeait à la cantine c’était pour qu’on puisse être ensemble après l’école.
      Et oui les a priori du plus grand nombre qui pense que parce qu’on est chez nous on a le temps d’être de parfaire femme au foyer, ça me rend folle.


Laisser un commentaire :

* Your email address will not be published.

A propos

loulou bisou maman enviesetblabla

Plutôt blog famille ou blog lifestyle ? Qu'importe la catégorie puisque je suis à la fois femme et maman, d'un Loulou de 5 ans. Parfois plus l'une que l'autre, mais jamais maman sans être femme ou femme sans son coeur de maman.

Avant tout exutoire, cet espace est aussi lieu de partage. J'allie mon amour pour l'écriture et mon envie de m'ouvrir au monde. C'est avec passion que chacun des articles publiés sont réalisés, pour que tous ressentent une part de celle que je suis à travers mes écrits. Mais aussi pour inviter les passants à rester un peu, et à intégrer la discussion.

Petite fille je rêvais d'avoir ma librairie pour dévorer tous les livres du monde, et pourquoi pas en écrire un à mon tour. Aujourd'hui j'écris pour les autres grâce à la rédaction web, dont j'ai fait mon métier depuis plusieurs mois. De quoi allier toutes mes passions pour être une femme et une maman accomplie.

J'adore recevoir des cartes postales:

enviesetblabla@gmail.com

* Your email address will not be published.