Existe-t-il des stéréotypes innés ?

Les filles doivent porter du rose, et les garçons du bleu. Pourquoi ce ne serait pas l’inverse ? Hormis ces stéréotypes dictés par la société, je me demande s’il n’y en a pas qui sont plus naturels, voire innés.

Je me suis souvent demandé qui avait bien pu avoir l’idée d’attribuer la couleur bleue aux garçons, et le rose aux filles. Alors j’ai profité de cet article pour enrichir ma culture. Il n’est jamais trop tard pour bien faire, chaque jour étant un apprentissage.

Semble-t-il que la couleur bleue pour les garçons remonte à l’Antiquité. Car c’était une bénédiction d’avoir un petit homme plutôt qu’une demoiselle. Le bleu se réfère donc à la couleur du ciel, où se trouve les Dieux.

Pour ce qui est du rose, c’est plus récent puisqu’on le doit à Madame de Pompadour. La folie lui a pris d’en mettre partout dans les chambres des petits filles à Versailles, et sur leurs tenues. Pour le coup, on ne lui dit pas merci.

Des stéréotypes qui ont la dent dure

Chaque année à Noël, cette histoire de rose et de bleu fait débat. Tout comme le fait que les garçons aussi ont le droit de jouer à la poupée. Cela n’a d’ailleurs jamais choqué de voir une fille jouer à la voiture ou au ballon. Tant que celle-ci ne demande pas à faire du foot ou à travailler dans le BTP.

Je ne vais pas faire la liste entière, au risque d’y passer l’été. D’autant que je fais parti de ces mamans qui se fichent pas mal des stéréotypes, et préfèrent répondre aux envies de leurs enfants. Car c’est bien de cela qu’il s’agit, de la construction identitaire de nos enfants. Je préfère 1000 fois avoir un petit garçon qui joue à la poupée, et bien dans sa peau.

Malgré cela, j’ai remarqué que Loulou est formaté sur certains points, sans même savoir d’où cela venait. Autant il s’amuse à jouer avec mon maquillage (pour mon plus grand désespoir au vue du nombre de rouge à lèvres qu’il m’a détruit), et regarde des dessins animés de princesses, la Reine des Neiges étant sa préférée. Autant c’est un très grand amateur de voitures et autres véhicules à moteur, on ne peut pas faire un magasin sans qu’il demande une nouvelle petite voiture.

Des stéréotypes garçons et filles qui sont innés ? - Envies et Blabla

Des idées reçues hommes/femmes de sources inconnues

Mais ce qui m’a le plus choqué, c’est sa conception des rôles hommes et femmes. Il y a quelques temps il m’a dit que je n’avais pas besoin de regarder la télé, qu’il fallait que j’aille faire à manger. Alors que lui-même et son père étaient vautrés dans le canapé. Et ce n’est pas un événement isolé, puisqu’il peut lui arriver de temps à autre de faire référence à cette répartition des tâches sexistes.

Toujours dans ce conditionnement homme/femme, il a aussi sa conception du couple. Son parrain est homosexuel, et il y a quelques mois Loulou a fait la rencontre de son nouveau compagnon. Une fois rentré à la maison, j’ai pris le temps de discuter avec lui pour savoir s’il avait conscience du rôle de ce nouveau venu dans la famille. Après lui avoir expliqué qu’il s’agissait de l’amoureux de parrain, j’ai été extrêmement surprise de sa réaction. Pour Loulou il était totalement inconcevable que son parrain ne soit pas amoureux d’une femme. En utilisant comme exemple sa préférence pour la glace à la fraise, alors que je la préfère à la vanille, il a été difficile de le convaincre qu’hommes et femmes ne sont pas toujours amoureux les uns des autres.

Je me suis bien souvent battu contre son père qui se moquait parce que Loulou regardait Princesse Sophia dès son plus jeune âge. J’ai chercher à comprendre si ces idées reçues lui venait de la télévision, bien qu’on y voit de tout. D’autant qu’il regarde principalement des dessins animés, pour mon plus grand malheur, tout plus débiles les uns que les autres. Et avant d’aller au lit, nous avons pour habitude de regarder Plus belle la vie, qui est une série plutôt ouverte d’esprit. Ou encore si l’école avait son rôle à jouer, même s’ils ont tous accès au coin cuisine, aux poupons de toutes les couleurs, ainsi qu’à la multitude de petites voitures.

Des stéréotypes garçons et filles qui sont innés ? - Envies et Blabla

Et si c’était une histoire de génétique ?

C’est un grand mystère pour moi. J’en suis donc venu à me demander s’il ne s’agissait pas d’un conditionnement naturel. Si cela n’était pas du au fait que nous parents nous avons plus ou moins baignés dans ces stéréotypes. Nos enfants n’acquièrent-ils pas ce genre de comportements avant même de voir le jour ?

Une étude menée avec de jeunes singes par Alexander et Hines, en 2002, a démontré que les mâles passent plus de temps à jouer avec une balle ou une petite voiture. Les femelles en revanche accordent plus de temps aux poupées. Alors même qu’ils ont tous eu accès aux même jouets.

En 2008, Schmitt et autres se sont intéressés à 55 cultures, et ont observés les mêmes différences de personnalité entre homme et femme. Le plus surprenant encore est que ces différences sont davantage marquées dans les cultures plus égalitaires.

Il semble donc que l’environnement social et culturel, dans lequel grandit un enfant, a un impact sur son conditionnement futur, mais celui-ci ne fait pas tout.

Avez-vous remarqué chez vos enfants ce genre de comportement qui paraissent innés ?

Existe-t-il des stéréotypes innés ? - Envies et Blabla

No Comments :

Laisser un commentaire :

* Your email address will not be published.

A propos

loulou bisou maman enviesetblabla

Plutôt blog famille ou blog lifestyle ? Qu'importe la catégorie puisque je suis à la fois femme et maman, d'un Loulou de 5 ans. Parfois plus l'une que l'autre, mais jamais maman sans être femme ou femme sans son coeur de maman.

Avant tout exutoire, cet espace est aussi lieu de partage. J'allie mon amour pour l'écriture et mon envie de m'ouvrir au monde. C'est avec passion que chacun des articles publiés sont réalisés, pour que tous ressentent une part de celle que je suis à travers mes écrits. Mais aussi pour inviter les passants à rester un peu, et à intégrer la discussion.

Petite fille je rêvais d'avoir ma librairie pour dévorer tous les livres du monde, et pourquoi pas en écrire un à mon tour. Aujourd'hui j'écris pour les autres grâce à la rédaction web, dont j'ai fait mon métier depuis plusieurs mois. De quoi allier toutes mes passions pour être une femme et une maman accomplie.

J'adore recevoir des cartes postales:

enviesetblabla@gmail.com

* Your email address will not be published.