Accueillir une copine végan et écolo

Chacun a ses petites habitudes de vie et de consommation. Parfois des chemins se croisent alors même que deux personnes ont des modes de vie bien différents. Alors comment s’adapter quand une amie végan, écolo et minimaliste vient quelques jours chez des amis omnivores et bordéliques ?

Faisons un petit état des lieux de notre amitié. On s’est rencontrés car on était toutes deux rédactrices pour un webzine. On a accroché grâce à un franc-parler et un humour à s’en bloquer les zygomatiques. Pourtant elle vit à la capitale et moi en Provence. Je suis maman, elle tolère les enfants. Ce que je peux comprendre ce n’est pas pour rien que je veux être maman d’un seul enfant. Elle est hyper cultivée et corrige mes fautes d’orthographe … je la remercie c’est déjà un bon début.

Mais la cerise sur le gâteau, le pompon sur le bonnet : elle est VÉGAN. Ma conviction serait plutôt que « tout est bon dans le cochon ». Pourtant j’adore cette nana, même si je dois avouer que je me suis mise la pression en l’accueillant quelques jours à la maison.

Végan, écolo et … minimaliste, le stress !

On reviendra sur l’alimentation plus tard. Ce qui m’a mise le plus en stresse plusieurs semaines avant son arrivée, c’est son attirance pour le minimalisme. Je suis allé chez elle, et je suis admirative de sa capacité à vivre avec le minimum vital. Elle a des livres et des DVD à gogo, mais elle n’a pas eu sa culture générale dans une pochette surprise. Pour le reste elle a juste ce qu’il lui faut. Vous l’aurez compris, chez moi c’est tout l’inverse.

J’ai la fâcheuse habitude de me dire que je vais garder certaines choses car elles me serviront plus tard. Je ne sais pas comment, ni même quand, mais cela servira bien un jour. Sauf que bien souvent j’oublie ce que j’ai accumulé dans mes placards. Ces derniers se remplissent bien plus vite qu’ils ne se vident. Alors j’entasse encore et toujours, ici et là, dans chaque recoin de pièces qui n’est pas encore occupé. En parallèle je me dis sans cesse que je dois ranger. Mais décourager par l’ampleur de la tâche, je repousse chaque fois à plus tard.

Cette fois je n’avais plus le choix. Je devais faire du tri ! Parce que je ne pouvais accueillir mon amie dans ce capharnaüm. D’autant qu’elle est atteinte d’une maladie rare : elle aime ranger. C’est un coup à la faire venir et la voir disparaître dans mes placards. Enfin si elle n’a pas déjà fait une attaque sur le pas de la porte.

Accueillir une copine végan et écolo - Envies et Blabla

Ma conscience écolo … enfin la sienne, pas la mienne

Je ne suis pas calé sur le sujet, mais quand on est minimaliste, il me semble logique de faire attention à sa consommation et donc aux déchets qui en découlent. C’est ce que fait Sophie, qui a d’ailleurs nommé son blog Ma conscience écolo. Là encore je fais tache dans le décor.

Depuis que je la connais j’ai découvert les sacs à vrac, les wraps réutilisables à l’infini, le shampoing solide, et tellement d’autres alternatives zéro déchet. Sauf que les mauvaises habitudes ne sont pas simples à éradiquer. Alors qu’elle remplit de tout petits sacs poubelle en une semaine. Ma poubelle déborde en 2 jours. Je trie les emballages recyclables. Mais faisant mes courses au supermarché, les emballages de toutes et surtout non recyclables envahissent mon caddy.

J’ai attendu qu’on soit ensemble avant d’aller faire les courses. Ainsi je pouvais acheter ce qu’elle aime. Mais surtout respecter son mode d’alimentation. En revanche, il m’est impossible financièrement de faire mes courses dans un magasin bio, même pour une semaine. Alors je l’ai traîné dans un grand magasin où le plastique est roi. Au risque de la voir faire un malaise vagal.

Je suis loin d’être un exemple d’écologie, mais je fais des efforts. Les serviettes en tissu ont remplacé l’essuie-tout par exemple. On a même réussi à faire un pique-nique zéro déchet avec mon set d’assiettes, verres et couverts réutilisables. Les aliments ont été transportés dans des boîtes de conservation. C’est hyper simple à mettre en place, et la seule contrainte est de devoir faire la vaisselle en rentrant. On a vu pire comme point négatif.

Mais que mange une végan ?

Puisque l’on parle repas, voyons ce qu’il y avait dans nos assiettes pendant ces quelques jours avec ma copine végan. Quand Loulou a eu sa phase où il voulait être végétarien, j’ai réussi tant bien que mal à m’adapter. Mais le régime végan, autrement dit végétalien si on se cantonne à l’alimentation, c’est un niveau au-dessus. Pour info, les végétaliens ne mangent rien d’origine animale. Tandis que les végans ne consomment rien venant des animaux : pas de cuir, pas de laine, par exemple.

Alors cuisiner sans beurre, ni oeuf, ni fromage est un sacré challenge. Je ne m’en suis pas trop mal sorti même si pour la première fois j’ai raté la cuisson de mon risotto aux champignons, dont le riz était trop croquant. Sur la tarte aux poireaux j’ai craqué, et on a fait moitié avec de la mozzarella, et l’autre moitié sans. En revanche je n’ai pas été hyper emballé par la béchamel végétarienne pour réaliser cette tarte. A contrario je me suis régalé avec des pancakes végan, que je trouve plus légers que la version « classique ».

Pour le reste je n’ai pas pris trop de risques avec des salades à gogo. Elle serait venue en hiver, on aurait sûrement fait une cure de soupe aux légumes. Pour ceux qui poseraient la question : non, les végans ne mangent pas que de la salade et des graines comme les lapins. C’est un régime alimentaire qui demande des sacrifices quand on aime la viande et le fromage. Mais on a des convictions pour la protection animalière et de l’environnement, je ne pense pas qu’on puisse parler de sacrifices.

Accueillir une copine végan et écolo demande de s’adapter. Mais pas beaucoup plus que pour tout autre personne qui a ses propres habitudes. Surtout, les compromis se sont fait des deux côtés pour de superbes vacances entre copines.

Vous aussi vous avez déjà dû modifier vos habitudes pour accueillir quelqu’un chez vous ?

 

Accueillir une copine végan et écolo - Envies et Blabla

No Comments :

Laisser un commentaire :

* Your email address will not be published.

A propos

loulou bisou maman enviesetblabla

Plutôt blog famille ou blog lifestyle ? Qu'importe la catégorie puisque je suis à la fois femme et maman, d'un Loulou de 5 ans. Parfois plus l'une que l'autre, mais jamais maman sans être femme ou femme sans son coeur de maman.

Avant tout exutoire, cet espace est aussi lieu de partage. J'allie mon amour pour l'écriture et mon envie de m'ouvrir au monde. C'est avec passion que chacun des articles publiés sont réalisés, pour que tous ressentent une part de celle que je suis à travers mes écrits. Mais aussi pour inviter les passants à rester un peu, et à intégrer la discussion.

Petite fille je rêvais d'avoir ma librairie pour dévorer tous les livres du monde, et pourquoi pas en écrire un à mon tour. Aujourd'hui j'écris pour les autres grâce à la rédaction web, dont j'ai fait mon métier depuis plusieurs mois. De quoi allier toutes mes passions pour être une femme et une maman accomplie.

J'adore recevoir des cartes postales:

enviesetblabla@gmail.com

* Your email address will not be published.

error: Ce contenu est protégé !